La petite romancière, la star et l’assassin

Cheyenne, quinze ans, passe ses journées enfermée dans sa chambre à épier sa célèbre voisine : une jeune star de cinéma. Sa vie bascule lorsqu’un enfant disparaît et que la police mène l’enquête…

La petite romancière, la star et l’assassin est le récit de trois interrogatoires.Trois destins croisés: une adolescente farouche qui s’interroge sur le sens de l’existence, un marginal au comportement suspect et une actrice précoce qui révèle les coulisses de sa célébrité.

Deuxième roman paru aux éditions Albin Michel en mars 2017.

 

Revue de presse

Traduction

Paru en italien en mars 2018 aux éditions Pelledocca.

 

 

Le Figaro
« Ce roman invite le jeune lecteur à regarder autour de lui, à s’accepter et à ne pas s’arrêter aux apparences qui peuvent être trompeuses. La romancière évite cependant le discours moralisateur en laissant la parole à ses jeunes héros dont la voix résonne pleine de justesse. »
Françoise Dargent – 20 avril 2017
Lire l’article

Télérama
« Un roman délicieusement hitchcockien, subtil et lucide. »
Michel Abescat – 5 avril 2017
Lire l’article

France Info
Coup de cœur de Lilou, 15 ans, dans l’émission « Les enfants des livres ».
4 février 2018
Ecouter le replay

Lire
« Caroline Solé fait une belle entourloupe à son lecteur : ce polar joue bien des tours au genre! »
Raphaële Botte – 30 mars 2017
Lire l’article

RTL
Emission « Laissez-vous tenter » d’Yves Calvi
Chronique de Laurent Marsick (à 17:50 minutes)

Libération
« Cheyenne de vie » chronique d’une lycéenne
Marlène Zambrano – 27 juin 2017
Lire l’article

Le Courrier de l’Ouest
« Caroline Solé signe, dans ce roman jeunesse, des portraits d’une grande justesse. »
Lire l’article

Le Monde des ados
« Ce roman mordant et émouvant saisit avec justesse la voix d’une ado de 15 ans. »
3 avril 2017
Lire l’article

Article dans le journal L’Union de Châlons-en-Champagne

Entretien et extrait de « La petite romancière, la star et l’assassin » dans Citrouille hebdo, la revue des librairies Sorcières.

« Un véritable coup de cœur signé Caroline Solé, une jeune auteure qui interpelle par sa façon très personnelle de donner la parole aux marginaux, aux boiteux, à tous ceux qui passent inaperçus dans notre société. »
Ricochet

« Après l’excellent La Pyramide des besoins humains, Caroline Solé se pose une nouvelle fois en fine observatrice des dérives et travers de notre société actuelle. »
Revue PAGE des libraires

« Un énorme coup de coeur pour ce roman tout en finesse et particulièrement émouvant. »
Librairie Le Fabrique

« Un roman qui consacre Caroline Solé comme une des plumes les plus vivifiantes de la littérature mise à la disposition de nos adolescents et de leurs parents. »
Librairie L’oiseau lire

« Un roman policier écrit à la manière de Fenêtre sur cour d'Hitchcock, original et parsemé d'un soupçon d'humour noir... Un bon moment ! »
Librairie Delamain

« Ce roman chamboule à sa manière la littérature et notamment le genre policier »
La Voix du Livre

« Original et touchant »
Ninehank

« Toujours aussi percutant »
Bob & Jean-Michel

« Un huis clos fascinant »
Lirado

« Un trio magique, une écriture toute en finesse, une fin lumineuse  »
La malle aux histoires

« Caroline Solé a un talent indéniable, une façon bien particulière de parler aux adolescents, en ne sous-estimant jamais leur intelligence. »
Sophie Lit

« Il faudrait mettre ce roman au programme non pour ses qualités littéraires bien qu’il soit bien construit, bien écrit et bien pensé, mais pour les émotions qui font  écho à bon nombre d’ados. »
Unwalkers

« Une fenêtre ouverte où pénètrent une lumière douce et des voix bienveillantes. »
Les mots de la fin

« Au fil des pages, chacun des personnages dévoile ses douleurs intimes, ses voyages intérieurs, avec beaucoup d’espérance et de fraîcheur. Délicieux ! »
Cappuccino

« un roman psychologique où les alternances de points de vues divulguent au compte goûte les pièces d’une relation complexe entre trois personnages. »
Une pause livresque

Coup de coeur de l’écrivain Frank Andriat

Audrey, de la chaîne Le souffle des mots