Fenêtre sur cour d’Alfred Hitchcock

fenetresurcour« Rear Window est le film de l’indiscrétion, de l’intimité violée  et surprise dans son caractère le plus infâmant, le film du bonheur impossible, le film du linge sale qui se laverait dans la cour, le film de Ia solitude morale, une extraordinaire symphonie de la vie quotidienne et des rêves détruits. »

François Trufaut (Lire toute sa critique)

 

 

 

 

 

Retour à l’inspiration